15 avril 2017

L’art de vivre en dessous de ses moyens pour devenir riche

L’art de vivre en dessous de ses moyens pour devenir riche

http://financesaffaires.canalblog.com/archives/2013/04/10/26898901.html#utm_medium=email&utm_source=alerte_commentaire&utm_campaign=__gmail__&utm_content=financesaffaires%23utm_medium=email&utm_source=alerte_commentaire&utm_campaign=__gmail__&utm_content=financesaffaires

Dans les deux articles suivants, je vous ai donné quelques caractéristiques que possèdent les gens riches et qui les différencient des pauvres :

AfricainSi vous lisez ce blog, c’est que vous avez à cœur votre indépendance financière. Vous avez décidé que vous en aviez assez de ne pas réussir à joindre les deux bouts tous les mois (lire Arrêtons de tirer le diable par la queue). Encore mieux, vous voulez faire comme moi, et vivre votre vie à l’abri des soucis financiers. Seulement vous savez que pour arriver à vos fins, le principe de base est de dépenser moins que ce que vous gagnez. Donc, il faut que vous appreniez à économiser dans votre vie de tous les jours.

Le présent article traite de comment nous vivons au dessus de nos moyensDans le prochain article nous verrons pourquoi et comment réduire ses dépenses pour devenir riche.

Comme vous le saviez déjà, la grande majorité des Africains (peut-être vous-même) vivent au dessus de leurs moyens et sont criblés de dettes. Beaucoup veulent s’en sortir mais ne savent comment faire. L’occident nous a imposé de façon tacite un style de vie qui nous maintien d’avantage dans la pauvreté et dans la dette.

En Afrique tout le monde veut être riche, beaucoup d’entre nous se comportent comme s’ils sont riches, alors qu’en réalité, ils ne sont pas. Beaucoup paraissent ou lieu d’être.

Dans l’imaginaire populaire africain, les riches sont souvent vus comme des gens vivant dans le luxe et dépensant sans compter. Ils possèdent de grosses voitures, des maisons gigantesques, des bateaux, des immeubles, des serviteurs, et organisent régulièrement des réceptions somptueuses. Bien sûr, de telles personnes existent, mais représentent une faible proportion des riches.

Ce qui est surprenant, est que la grande majorité des gens honnêtement riches vivent une vie modeste. Leur principe directeur est la frugalité, c’est-à-dire le fait de se contenter d’un train de vie modeste. Et c’est justement parce qu’ils regardent à deux fois avant de dépenser, qu’ils ont pu construire leur fortune.Lorna_Rutto

Être frugal, c’est faire usage de la simplicité volontaire, qui consiste à adopter un mode de vie moins dépendant de l’argent qui vise à satisfaire ses vrais besoins, c’est-à-dire tracer la ligne entre ses besoins et ses désirs. Avec l’avantage indéniable que cela se traduit positivement sur votre portefeuille. Être frugal, c’est faire attention à la façon dont vous dépensez votre argent. Cela veut dire que vous dépensez moins ou mieux, en faisant des choix plus sages.

 

Mais au fait, c’est quoi une dépense ?

D’un point de vue financier, dépenser c’est employé votre argent pour l’achat d’un bien ou d’un service sans espérer y voir un quelconque retour. En clair, vous perdez votre argent !

Une dépense est donc l’emploi de vos ressources (temps, argent, travail et/ou énergie) à perte!Là où le bas blesse, est que cet argent est dans la grande majorité dilapidé pour se faire plaisir à très court terme. Je conviens bien qu’avoir du plaisir constitue une grande partie du maintien de l’équilibre dans la vie. Cependant, si nous voulons vivre notre vie à l’abri des soucis financiers, nous devons commencer à vivre en dessous de nos moyens.

 

Comment vivons-nous au dessus de nos moyens ?

  • Chez les hommes, on peut citer : consommation excessive d’alcool, cigarette, achats compulsifs de vêtements, chaussures, gadgets High-techs dernier cri, gestion des maîtresses, sorties nocturnes (maquis, boîtes de nuit, …) et j’en passe.
  • Pour les femmes, ce sont généralement les achats compulsifs de vêtements de luxe, de chaussures, de maquillage, de produits de beauté,  de bijoux, de sacs à mains, etc.
  • Pour ce qui concerne les adolescents, on peut citer : lesachats d’articles de luxe tels que les vêtements, les chaussures, les bijoux, les sacs de marque, les montres, les téléphones mobiles, les ordinateurs portables, les lecteurs MP3, les loisirs, etc.

A tout cela viennent s’ajouter la malbouffe chez la classe moyenne, les funérailles dans certaines parties du continent, les mariages pompeux chez d’autres, les rites traditionnels, etc.

Bien sûr, il s’agit généralement de quelques billets de banque ici et là, de petites dépenses insidieuses qui paraissent bien innocentes. Mais chaque sou compte, et au bout du compte justement, ce sont les petits sous qui forment les grosses fortunes.

beerPar exemple, si vous achetez une bière tous les soirs, cela coûte environ 500F CFA x 7 jours = 3500F la semaine, soit 3500F x 4 semaines = 14000F par mois, 14000F x 12 mois = 168000F par an. Multiplier cette somme par le nombre de bière que vous buvez ou que vous offrez aux autres. Faites le même exercice pour toutes les autres petites dépenses insidieuses que vous faites (cigarette, sorties nocturnes, maîtresses).

En effet, les millionnaires, spécialement ceux qui le sont devenus par eux-mêmes, de façon honnête et sans surendettement sont souvent des maîtres dans l’art de vivre en dessous de leurs moyens. Ils vivent de façon modeste, sobre, économe et frugale.

A l’opposé, la plupart des gens, notamment Africains ont pris l’habitude de vivre au dessus de leurs moyens. C’est pour cela qu’ils n’arrivent pas à joindre les deux bouts, à épargner et à  investir leur argent.

Par exemple, la plupart des ménages ressentent aujourd’hui le besoin d’avoir une belle maison, plusieurs voitures, plusieurs télés écran plasma, des téléphones mobiles dernier cri, des ordinateurs portables de la dernière génération, des caméras digitales, des lecteurs MP3 et de jeux vidéo high-tech, une moto pour chaque enfant, etc.  Le Hic est que toutes ces choses merveilleuses sont souvent payées à crédit.Tabac_Afrique_Business

Je ne veux nullement dire que vous ne devriez pas acquérir de tels objets. Par contre, il est certain que vous ne pourrez pas construire de la richesse à moins que vous n’évaluiez profondément vos habitudes de dépense, et que vous vous débarrassiez des plus mauvaises. Les mauvaises habitudes de dépense sont celles qui vous empêchent d’épargner et d’investir en vue d’atteindre vos objectifs financiers à moyen et long terme.

Je reconnais bien sûr que cela n’est pas facile. Cela vous demande de la patience et de la détermination, mais croyez-moi, les résultats que vous obtiendrez valent largement l’effort que vous aurez à consentir.

 Vivre au-dessus de ses moyens, c’est dépenser de l’argent que l’on ne possède pas !

Il n’y a que quelques dizaines d’années, les gens ne pouvaient pas vivre au-dessus de leurs moyens. Quand le portefeuille était vide, on ne pouvait plus rien acheter. Mais aujourd’hui, la prolifération des crédits  en tout genre a tout changé, et bientôt de la carte de crédit va tout aggraver.

Le crédit vous permet d’acheter des choses que vous ne pourriez normalement pas vous permettre. Mais en plus, en déconnectant le paiement de l’acte d’achat, il rend la dépense plus légèreplus facile et moins grave. Et c’est là le piège.

Comme vous le savez déjà, le crédit coûte cher. Vous aurez non seulement à rembourser ce que vous avez emprunté, mais également les intérêts. Ces intérêts viendront tous les mois s’ajouter au montant que vous devez rembourser, et la banque vous réclamera aussi des intérêts sur ces intérêts. Au total, si vous tardez à rembourser votre crédit, vous risquez de payer trois ou quatre fois plus cher.

 Alors, comment peut-on éviter de dépenser de l’argent que l’on ne possède pas ? Une première étape consiste à vous libérer de l’influence des médias et de la publicité omniprésente qui matraquent le message que « vous ne pouvez pas être totalement heureux si vous ne possédez pas le dernier modèle de telle ou telle chose ». Leur but n’est pas de faire votre bonheur, mais le leur. C’est à dire de vendre leur produit. En fait, vous avez bien vécu jusque là sans ce produit, pourquoi n’en serait-il pas de même à l’avenir ?

CoupleLe recours au crédit, c’est la culture de la gratification immédiate. Actuellement, l’industrie du crédit nous bombarde du message suivant : « Pourquoi attendre, alors que vous pouvez avoir l’objet maintenant et ne vous soucier du paiement que plus tard ? »

Beaucoup de gens se laissent prendre au piège de ce matraquage et bombardement multimédia. Beaucoup d’autres personnes vivent dans l’illusion, en pensant qu’être riche signifie la possibilité d’acheter tout ce que l’on veut quand on veut. Mais ce n’est pas la façon dont les millionnaires pensent. Ils ne pensent pas qu’ils vont acheter quelque chose juste parce qu’ils peuvent se le permettre. Ils ne pensent pas en termes de « ai-je les moyens ou non ? ». Plutôt, ils pensent aux achats en termes de : « Ai-je envie de dépenser (perdre)  mon argent à l’achat de cet objet ? ».

 Si vous décidez de changer vos habitudes de dépense afin d’épargner et d’investir pour votre liberté financière, vous aurez peut-être à lutter contre une pression sociale.

Il est en effet dans la nature humaine de se comparer aux autres pour évaluer sa propre valeur. Beaucoup de femmes sont champignonnes dans ça. Malheureusement, cela peut considérablement vous éloigner de vos objectifs financiers si vous n’y prenez pas garde.

Si vous êtes entouré de gens qui ont un style de vie élevé, vous risquez inconsciemment de chercher à vous aligner sur eux. Vous ne pourrez pas vous permettre de rouler dans une petite voiture, et il vous faudra montrer des signes extérieurs de richesse que vous devrez probablement acheter à crédit.

Vous vous demandez peut-être comment fait votre voisin pour rouler dans une si belle voiture de luxe neuve, et vous pensez qu’il doit gagner un très gros salaire. Mais il doit également avoir de grosses dettes. Et vous en aurez aussi si vous vous obstinez à vouloir suivre son train de vie !images_afric

 En résumé, devenir riche est un style de vie. Cela consiste à vivre en-dessous de ses moyens, et à dépenser consciemment. C’est se fixer des objectifs financiers, et décider vraiment de suivre de les suivre sans se soucier de ce que pensent les autres.

Souvenez-vous que le regard des autres nous ruine, ruine notre santé,  notre compte bancaire, notre avenir et surtout celui de nos enfants. On ne devient pas riche en vivant au hasard et selon le « Qu’en dira-t-on ? »

Posté par dominik89 à - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur L’art de vivre en dessous de ses moyens pour devenir riche

Nouveau commentaire